Organisation

En Allemagne, 11 organisations d'élevage régionales sont actuellement impliquées dans l'élevage Holstein et Red Holstein. GGI German Genetics International GmbH assure de manière centralisée la commercialisation à l’international de sept organisations.

Des organisations puissantes

Au cours des dernières années, la plupart des Herd-book et centre d’IA ont mis en commun leurs compétences et les entités ainsi crées regroupent aujourd’hui le travail des Herd-book, des schémas de sélections, des centres d’IA et de la commercialisation au sein d’organisations communes de grandes tailles. Au-delà, certains membres de GGI se sont associés aux seins de puissantes coopérations interrégionales comme TopQ et NOG (Nord-Ost Genetic GmbH & Co KG). Dans un but d’accroitre leur efficacité, les partenaires de coopération mènent conjointement d’importants programmes de sélection. En outre, les partenaires travaillent en étroite collaboration dans les domaines de la recherche, du développement de produits et d’analyse scientifique des programmes de sélection, entre autre par l’intermédiaire d’une coopération au sein de l’association de recherche en biotechnologie (Fördervereins Biotechnologieforschung e.V.).

L’association Holstein Allemande (DHV) avec le rôle de coordinateur

L’association Holstein Allemande est l’organisation qui chapote les structures de l’élevage Holstein. Parmi les principales missions du DHV on peut citer l’harmonisation des méthodes de travail des organisations adhérentes, la définition de l’objectif de sélection, l’organisation de concours et de ventes aux enchères nationales, le travail de relations publiques, ainsi que la défense des intérêts de l’élevage Holstein allemande à l’étranger. Le DHV est également le premier interlocuteur pour l’échange de données avec des organisations d’élevages étrangères. Une mission importante du DHV consiste dans l’enregistrement des données morphologiques pour les indexations génétiques. A cet effet, le DHV élabore des lignes directrices, forme les pointeurs des organisations d’élevages et surveille la collecte de données.

Le groupe de travail allemand d’éleveurs bovins (Arbeitsgemeinschaft Deutscher Rinderzüchter e.V. - ADR)

L’ADR est une organisation qui chapote les structures allemandes d’élevages de bovin et défend les intérêts du secteur au niveau national et international. Les organisations cadre des races respectives, l’association allemande de performance et de qualité (DLQ), les organisations d’élevages, les centres d’IA, ainsi que les structures de collectes embryonnaires, les associations régionales de contrôle de performances, les coopérations de contrôle de performance, tout comme le centre d’indexation à Verden sont regroupés au sein de l’ADR. L’ensemble des structures allemandes d’élevages bovins y sont réunis.
Avec presque 12.7 millions de bovins sur 158 000 exploitations, l’Allemagne est un des principal pays producteur de lait et de viande de l’Union Européenne. Le travail de l’ADR a comme objectif de soutenir toutes les initiatives qui visent à améliorer la sélection, l’élevage, l’insémination et le transfert embryonnaire chez les bovins ainsi que toutes les initiatives qui visent à la valorisation des produits qui y sont issues. Pour cela, l’élevage bovin allemand se base sur les caractères de robustesse, de santé et de fertilité des animaux.

Un contrôle laitier indépendant

Les 12 associations régionales de contrôle laitier sont indépendantes des centres de sélection et d’insémination. Ils ont ainsi d’excellentes conditions pour une collecte de données objective. Pour plus de 88% des vaches allemandes, une collecte de données mensuelle est réalisée selon des standards harmonisés. La densité du contrôle laitier Allemand figure ainsi parmi les plus élevées au monde. Grâce à des systèmes garantissant la qualité des données, le contrôle laitier national peut s’affirmer comme un des leaders mondial dans le domaine.

Les organismes de contrôle laitier indépendants garantissent une collecte de données fiable.

Photo: Peter Hensch
Photo: Peter Hensch

L’indexation centralisée est sous contrôle de l’état

L’indexation en Allemagne est sous le contrôle de l’état. Missionné par les organisations d'elevage, le centre de calcul VIT (Vereinigte Informationssysteme Tierhaltung w.V.), établit les indexations au niveau national pour les races Holstein, Red Holstein, Angler, Jersey, Pie-Rouge (DN) et Pie-Noir allemande (DSN).
Toutes les données sur la sélection Holstein sont centralisées auprès de cet organisme. Par ailleurs, le VIT est chargé d’optimiser la liaison des données et les réseaux en ligne de l’ensemble des organisations de la race Holstein.